Santé Psy Étudiant : un accompagnement pour les étudiants en détresse

Santé Psy Étudiant : un accompagnement pour les étudiants en détresse

Face à la détresse étudiante résultant de la crise sanitaire, le gouvernement a mis en place depuis le mois de mars Santé Psy Étudiant, une plateforme d’accompagnement psychologique qui permet de bénéficier de séances gratuites chez un psychologue. Zoom sur ce dispositif.

 

Un constat alarmant

 

Bénéficier de séances avec un psychologue gratuitement, sans avancer de frais, tel est l’objectif de la plateforme Santé Psy Étudiant, qui vient concrétiser la mise en place des chèques psy annoncés par Emmanuel Macron et effectifs depuis le 1er février dans certains départements. Ouvert depuis le 10 mars 2021, ce dispositif souhaite venir en aide aux étudiants qui, pour certains, subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de Covid-19. Cours à distance, diminution des interactions sociales, logements exigus ou encore perte d’emploi, certains jeunes se retrouvent dans des situations de grande solitude et de précarité. Un soutien psychologique peut alors s’avérer utile, en ce qu’il permet aux étudiants de parler de leurs difficultés et d’être écoutés et soutenus. Or, et selon un rapport publié par Nightline en novembre 2020, on compte un psychologue universitaire pour 30 000 étudiants. La ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Frédérique Vidal, a annoncé début janvier que ce nombre allait doubler, passant à un professionnel pour 15 000 étudiants, ce qui reste dix fois moins que les recommandations internationales.

 

3 séances chez un psychologue prises en charge

 

Pour bénéficier de ce service, il suffit de consulter son médecin généraliste ou son service de santé universitaire qui orientera l’étudiant vers un accompagnement psychologique adapté. Ce dernier est libre de choisir le professionnel qui l’accompagnera parmi la liste des psychologues partenaires. Il ne reste plus qu’à prendre rendez-vous chez le psychologue choisi. Le service Santé Psy Étudiant permet de suivre 3 séances de 45 minutes, renouvelées si besoin par le médecin. Les professionnels précisent également être équipés pour des séances en visioconférence. Tous les étudiants du supérieur sont éligibles, peu importe le cursus ou la nationalité.

 

Des disparités régionales ?

 

Notons toutefois que ce service n’en est qu’à ces débuts, avec pour le moment un peu plus de 1270 psychologues référencés, et qu’il y a parfois de grandes disparités entre les régions. C’est le cas notamment pour les Alpes Maritimes, département pourtant reconfiné depuis le 20 mars qui, au moment où est écrit cet article, ne compte toujours pas de psychologue disponible. Thibaut, étudiant, est « très déçu de constater qu’il n’y a toujours aucun psychologue partenaire du dispositif Santé Psy Étudiant dans les Alpes Maritimes », alors même que le département ne compte pas moins de 45 000 étudiants.

 

Santé Psy Étudiant est une belle initiative qui mérite de se développer. En cette période d’isolement forcé, communiquer et être écouté semble plus que jamais indispensable. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à vous rendre sur le site www.santepsy.etudiant.gouv.fr